Produits durables

Notre objectif est de laisser le moins de traces possible sur notre planète. Pour y parvenir, nous adoptons une vision globale de nos produits. Outre la réduction de notre empreinte carbone, nous nous attachons à économiser l’eau et les polluants, à minimiser les émissions de microplastiques, à fabriquer des produits recyclables et durables et à aider nos partenaires de production à améliorer constamment les conditions de travail.

Économies d'eau

De grandes quantités d’eau sont utilisées pour laver, teindre et faire les finitions des vêtements. La Banque mondiale estime que les processus de teinture de l’industrie textile sont responsables d’environ 20% de la pollution industrielle de l’eau dans le monde. Notre membrane Sympatex composée à 100 % de polyester a traditionnellement une faible consommation d’eau (50 % de moins qu’une membrane en PTFE, par exemple). Nous travaillons toutefois d’arrache-pied pour réduire encore notre consommation d’eau et éliminer les processus industriels qui contribuent à la pollution de cette précieuse ressource.

La pureté variétale fait toute la différence

On peut également économiser de l’eau en utilisant des stratifiés purs et recyclés. Si la membrane en polyester Sympatex est stratifiée avec des matériaux extérieurs et de doublure en polyester recyclé, on obtient des stratifiés purs. Cela présente deux avantages : premièrement, les stratifiés peuvent être réintroduits sans problème dans le circuit textile fermé à la fin du cycle de vie du produit ; deuxièmement, le polyester recyclé nécessite beaucoup moins d’eau pendant sa production que les nouveaux matériaux en polyester à base de pétrole brut. Concret : Si l’on compare la production d’un kilo de fibres recyclées à celle d’un kilo de fibres de polyester à base de pétrole, l’économie d’eau réalisée est excellente, de l’ordre de 90% – au lieu de 60 litres d’eau, il n’en faut que 3 pour produire un kilo de fibres.

Diminution des polluants

Les stratifiés de Sympatex sont exempts de substances toxiques et donc inoffensifs pour l’homme et la nature. Depuis de nombreuses années, nous nous préoccupons sérieusement de la gestion des substances dangereuses et nous sommes des pionniers dans le secteur des spécialistes des textiles fonctionnels.

La membrane Sympatex est exempte de PFAS et donc de PTFE. Les PFAS sont un groupe de substances considérées comme extrêmement préoccupantes pour la santé et l’environnement, notamment par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA). Ces substances n’existent pas à l’état naturel. Une fois produites, elles sont présentes en permanence dans notre système environnemental en tant que substances persistantes, c’est-à-dire non dégradables, et sont soupçonnées sans l’ombre d’un doute de causer des dommages massifs à la santé tels que le cancer, des fausses couches, des malformations chez les nouveau-nés, une réduction de l’efficacité des vaccins et un affaiblissement du système immunitaire.

L’utilisation de ces produits chimiques extrêmement dangereux, souvent utilisés pour d’autres membranes, a été remplacée par la membrane Sympatex en polyétherester, un enchaînement de polyester et de molécules de polyéther. Elle est donc respectueuse de l’environnement et de la peau et est recyclable comme une bouteille en PET. Au niveau de leurs performances en matière de résistance au vent, de respirabilité et d’imperméabilité, les membranes en polyester sans fluor et les membranes à base de PTFE sont comparables à un haut niveau.

Sympatex s’engage au niveau politique depuis de nombreuses années déjà pour interdire le PTFE et les traitements hydrofuges à base de fluor dans le secteur textile. Dans sa « stratégie pour la durabilité dans le domaine des produits chimiques », adoptée en 2020, l’UE prend pour la première fois position et envisage d’interdire les PFAS afin de respecter l’objectif « zéro substance nocive » auquel elle s’est elle-même engagée. Il nous tient à cœur de participer activement à ce processus et de protéger l’environnement et les êtres humains contre ces substances.

Vous trouverez ici une prise de position de deux pages accompagnée d’un rapport

Sympatex est un membre fondateur du système de contrôle et de certification STANDARD 100 by OEKO-TEX®. Les produits textiles y sont contrôlés selon des règles strictes pour déterminer la présence éventuelle de substances nocives. Notre membrane ainsi que tous les stratifiés et rubans sont certifiés STANDARD 100 by OEKO-TEX, classe de produit 1 ou classe de produit 2. Nos produits peuvent donc être utilisés chez les bébés et les enfants en bas âge ou dans des domaines d’application où la peau est en contact direct, comme les sous-vêtements, le linge de lit, les tenues de course et de cyclisme. Les certifications annuelles OEKO-TEX® vérifient et confirment également la conformité avec le règlement européen REACH sur les produits chimiques.

Depuis 2008, nous sommes partenaires de bluesign® et respectons les directives les plus strictes en matière de protection de l’environnement, de santé et de sécurité. Nous nous engageons ainsi pour une chaîne de production de haut niveau et respectueuse de l’environnement. À partir de 2022, nos certificats et notre liste d’articles seront disponibles dans le nouveau bluesign GUIDE.

Sympatex est la première entreprise spécialisée dans les fonctions à proposer, depuis mi-2008 déjà, un traitement DWR écologique et sans fluorocarbone pour les textiles avec le Bionic-Finish® Eco de Rudolf GmbH. DWR signifie « durable water repellent » – c’est-à-dire 2durablement hydrofuge ». Les textiles dotés d’une imprégnation DWR restent secs, car les gouttes d’eau ont du mal à pénétrer à la surface du tissu et perlent. Cela permet à la membrane imperméable intégrée de  » respirer  » comme prévu et d’évacuer de manière fiable l’humidité corporelle de l’intérieur vers l’extérieur.

La Manufacturing Restricted Substances List (mRSL) énumère les produits chimiques dont l’utilisation dans le processus de production est limitée à des dosages spécifiques ou totalement interdite. La Restricted Substances List (RSL), quant à elle, ne se réfère qu’au produit final et les substances ou groupes de substances qui ne doivent être détectables dans le produit final que de manière limitée, voire pas du tout. Sympatex assure la conformité en adhérant à la ZDHC mRSL afin de réduire l’exposition humaine et écotoxicologique aux produits chimiques et de répondre aux exigences des clients dans l’industrie du textile et de la chaussure.

ZDHC est l’abréviation de ‘Zero Discharge of Hazardous Chemicals’ et signifie “zéro rejet de produits chimiques dangereux”. Il s’agit d’un forum industriel fondé par des marques internationales renommées, dont l’objectif est d’éliminer totalement les rejets de produits chimiques dangereux dans les eaux usées. En intégrant la liste des polluants ZDHC dans le règlement de l’Alliance pour des textiles durables, Sympatex s’engage, en tant que membre de l’Alliance, à surveiller l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement à l’aide de la MRSL ZDHC.

Nous procédons également à des contrôles réguliers de notre chaîne d’approvisionnement pour vérifier qu’elle ne contient pas de substances nocives. Sympatex utilise notamment le Higg Index de la Sustainable Apparel Coaliton (SAC), un indicateur qui mesure et évalue la performance des entreprises en matière de durabilité. Nos fournisseurs utilisent le Higg Facility Environmental Module (FEM) pour contrôler leurs sites de production dans plusieurs dimensions telles que l’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, la consommation d’eau et les eaux usées, la gestion des déchets et les produits chimiques. Nous les aidons à identifier les opportunités et à développer et mettre en œuvre des mesures pour améliorer leurs performances.

Chaîne d'approvisionnement sociale

Nous nous efforçons d’obtenir le meilleur, y compris dans notre chaîne d’approvisionnement. C’est pourquoi nous impliquons nos fournisseurs dans nos efforts pour améliorer la durabilité – non seulement pour protéger l’environnement, mais aussi pour améliorer les conditions de travail dans notre chaîne d’approvisionnement et dans l’industrie textile dans son ensemble.

Depuis 2018, Sympatex participe à l’initiative BSCI. La Business Social Compliance Initiative est une initiative majeure pour les entreprises qui s’engagent à améliorer les conditions de travail dans les usines et les exploitations agricoles du monde entier. Le code de conduite de la BSCI se réfère à des conventions internationales telles que la Déclaration universelle des droits de l’homme, les Principes directeurs de l’OCDE ainsi que le Pacte mondial des Nations unies et les recommandations de l’Organisation internationale du travail (OIT). Les participants à la BSCI s’engagent à l’amélioration continue, à la collaboration et à l’autonomisation. En tant que membre de la BCSI, Sympatex utilise le code de conduite comme ligne directrice pour ses actions d’entreprise.

Sympatex a adopté le Higg-Index de la Sustainable Apparel Coalition (SAC). Cet index est un instrument qui mesure et évalue la performance des entreprises en matière de durabilité et qui identifie les domaines d’action prioritaires et les opportunités. Nos fournisseurs mesurent l’impact social de leur production à l’aide du Higg Facility Social and Labor Module (FSLM) dans des domaines tels que les heures de travail, les salaires et les avantages sociaux, la santé et la sécurité et l’engagement envers la communauté. Nous les aidons à identifier les opportunités et à développer et mettre en œuvre des mesures pour améliorer leurs performances.

Microplastique

Les microplastiques sont le point faible des secteurs de l’outdoor et du textile : en tant qu’industrie, nous faisons partie du problème mondial des microplastiques et contribuons à la pollution anthropique de l’environnement et des cours d’eau. Le lavage des textiles synthétiques est responsable d’environ un tiers du rejet total de microplastiques dans l’environnement, l’élimination des vêtements qui ne sont plus portés, par exemple dans les décharges, d’une autre grande partie. Ceci est inacceptable.
En tant que pionnier actuel dans le domaine des textiles fonctionnels écologiques, nous souhaitons également être parmi les premiers du secteur à faire avancer sérieusement et rapidement le sujet des microplastiques. Tout comme pour les récipients en verre usagés, nous nous engageons à mettre en place des systèmes pour les textiles usagés dans le monde entier. Plus ces vieux textiles sont purs, plus ils sont faciles à recycler. En développant nos membranes et nos stratifiés à partir de matériaux de plus en plus recyclés, nous contribuons déjà à éviter que les vieux textiles ne finissent dans des décharges ou des incinérateurs, mais plutôt à leur donner une seconde vie. En stratifiant notre membrane, nous pouvons en outre réduire l’abrasion des microfibres de 50% par rapport aux tissus textiles non stratifiés.

Sympatex s’engage dans différents partenariats avec des ONG et des instituts de recherche afin de mieux étudier les causes des microplastiques dans le domaine textile et de trouver des solutions. Nous collaborons avec The Microfibre Consortium, Plastic Soup Foundation, PlanetCare, l’institut italien IPCB-CNR et le Plastic Leak Project, une initiative du cabinet de conseil Quantis et EA. Grâce à l’échange étroit avec nos partenaires, nous pouvons intégrer les derniers résultats de la recherche scientifique dans le développement de nos produits et ainsi continuer à optimiser nos membranes et nos stratifiés.

Recyclage et prévention des déchets

Le recyclage des produits constitue un élément important pour assumer notre responsabilité vis-à-vis de l’avenir. Dans l’état actuel des choses, le plus important est : la pureté variétale. La matière première de toutes nos membranes et de nos stratifiés est composée de polyester (PES) à 100 % et peut être recyclée comme une bouteille en PET. Le polyester est le seul plastique dans le domaine des textiles fonctionnels qui permette ce recyclage efficace tout en ayant l’empreinte écologique la plus faible grâce à sa faible consommation d’eau, de produits chimiques et de CO2.

La production de nos membranes produit des chutes de bordures qui étaient souvent éliminées par le passé. Nous avons réussi à changer cela et à réintroduire les déchets de production dans le circuit pour fabriquer d’autres textiles. Le résultat : Nous avons besoin d’environ 15% de nouveaux matériaux en moins pour produire notre membrane et économiser de l’énergie en même temps.

Les produits purs sont beaucoup plus faciles à recycler que les textiles mélangés. Pour cette raison, nous stratifions notre membrane en polyester avec des tissus de dessus et de doublure recyclés, également en polyester. La combinaison de ces matériaux purs est la condition idéale pour réintégrer les textiles dans le circuit fermé à la fin de leur cycle de vie. La matière première de notre matériau principal est actuellement constituée en grande partie de bouteilles en PET recyclées. D’ici 2030, nous prendrons 100 % du polyester recyclé dans le cycle textile circulaire fibre2fiber, c’est-à-dire à partir de textiles usagés.

Longévité

Les membranes Sympatex, contrairement aux membranes d’autres fabricants, ont un grand avantage : elles sont non poreuses. Les produits fabriqués à partir des stratifiés Sympatex sont donc très durables lorsqu’ils sont entretenus correctement. L’absence de pores garantit que la membrane ne peut pas être obstruée par des résidus de produits détergents ou de soudures (par exemple, des résidus de crème, des résidus de sueur). Au contraire : les produits dotés d’une membrane Sympatex atteignent généralement leur respirabilité maximale après 1 ou 2 cycles de lavage à 40°C. La respirabilité dynamique de notre membrane (plus l’activité physique est élevée, plus la membrane « respire ») est donc un certificat de qualité et de durabilité maximales.
Les membranes et stratifiés Sympatex ainsi que les produits partenaires certifiés Sympatex sont également soumis à des tests approfondis avant d’être utilisés par nos partenaires de marque. L’imperméabilité, la respirabilité et la résistance au vent sont testées de manière approfondie, tout comme la résistance à l’abrasion ( importante par exemple lorsqu’on porte un sac à dos) et la solidité du matériau. Nos membranes et nos stratifiés constituent donc une excellente condition préalable à l’utilisation pendant des années d’un textile fortement sollicité.